Du refuge Vallanta à L’Echalp

Viso profil étape 4Nous partons avant 8h et laissons Big Mat qui prend un autre chemin. Pour lui, la rando ne fait que commencer ! Il doit rejoindre d’autres amis un peu plus loin.

Gunther, Clem et moi prenons le chemin du Col Vallante (2815m). La montée est un peu rude pour nos muscles encore endormis. Heureusement, des bouquetins me font vite oublier mes douleurs. Ils sont là, à 2 mètres à peine de nous, immobiles ! C’est superbe !

Bouquetin, Col de Vallante - VisoNous passons le col et nous nous retournons pour observer le vallon. C’est vraiment beau avec le soleil qui est enfin de la partie. Nous arrivons ensuite sur un paysage complètement différent : des pierres et beaucoup de neige. Tout est gelé ! Nous avançons doucement mais je glisse quand même. Heureusement, c’est du plat donc rien de grave !

Col de Vallante - VisoNous descendons et arrivons au lac Lestio (2510m). Là encore, le paysage change : nous passons des pierres et de la neige à une magnifique vallée verdoyante. Nous longeons le torrent, observons de nombreuses marmottes. C’est plutôt sympa cette étape !

Vue sur le Mont VisoC’est sans compter sur les nombreuses personnes que nous rencontrons à partir du parking du Grand Belvédère et sur le chemin qui se transforme en piste goudronnée… de quoi achever nos pieds ! On arrive finalement à l’Echalp vers 12h30. Confiants, on file au gite pensant manger et prendre une douche… mais le gite ne prend pas la CB ! Ah la la, quel bande de naïfs ! Du coup, rien d’autre à faire que de reprendre nos sacs en direction d’Abriès, ville la plus proche avec un distributeur de billets. La ville est quand même à 5km et le gars du gite nous a dit que le stop fonctionnait bien. Donc on tente ! Après quelques voitures qui nous ignorent, on est pris par un gars du coin. Malheureusement, il ne peut nous amener qu’à mi-chemin. On se remet au stop et une voiture s’arrête tout de suite ! On arrive à Abriès à 13h15.

AbrièsOn prend une douche dans un gite où la proprio, pourtant froide au premier abord, s’avère super sympa. Puis on se pose tranquillement à un café où on savoure un super repas. La fin de l’après-midi se déroulera le long du torrent. Nous prenons le bus à 18h10 pour la gare. Juste le temps d’un petit resto et hop, train couchette jusqu’à Paris. La reprise du boulot dès le lendemain matin est un peu dure ;-)

Laisser un commentaire