Le Grand Veymont (2341m)

Ce matin, nous décidons de nous lever aux aurores. Nous objectif : atteindre le sommet du Grand Veymont qui culmine à 2341m d’altitude.

Grand Veymont - Profil étape 3Après un petit déjeuner au bord du ruisseau et un superbe lever du soleil sur le Grand Veymont, nous commençons notre marche. Il est à peine 7h.

Grand VeymontNous croisons quelques personnes dont un couple. Les fous, ils nous doublent en courant ! Nous, on se contentera de marcher. C’est déjà pas mal car la pente est raide ! Il est encore tôt mais la chaleur est déjà bien pesante. On atteint le Pas de la Ville (1925m) après 1h30 de marche (contre 2h indiquées).

Les prochaines 40 minutes seront plus difficiles car le chemin n’est pas large et surtout plus aucune trace de balisage, ce qui nous fait hésiter toutes les 2 secondes quant à la direction à prendre. Nous arrivons finalement à un énorme pierrier bien pentu. Nous avons l’impression qu’il n’y a pas de chemin… mais si, c’est pourtant bien un chemin là-haut !

Encore quelques efforts et on y est. Enfin, c’est ce que je croyais ! Comment expliquer ma déception lorsque nous apercevons d’autres randonneurs bien plus loin, bien plus haut ?! Nous ne sommes qu’à l’Agnellerie (2150m) et non pas au Grand Veymont !

On repart donc pour 30 bonnes minutes de marche pour enfin atteindre le Grand Veymont. J’avoue que l’effort en valait la peine car là-haut la vue est splendide : d’un côté le Mont Aiguille, de l’autre la chaîne de montagne que nous avons longée pendant les 2 jours précédents.

Mont Aiguille Vue du Grand VeymontNous savourons le cadre et le calme… seuls les petits oiseaux et les bouquetins nous tiennent compagnie !

Bouquetin - Grand VeymontMalheureusement tout a une fin et nous devons reprendre la marche car les parents de Clem viennent nous chercher en bas vers midi. C’est parti pour une descente de 1100m (les mêmes 1100m que nous avons gravis plus tôt) et j’en ai vite plein les pieds ! Je pense l’avoir déjà dit, mais je le redis : je déteste les descentes !!!

Heureusement, on a un peu de distraction avec tous ces vacanciers qui commencent juste l’ascension alors qu’il est plus de 11h du matin. Certains n’ont même pas de casquette…

Nous retrouvons les parents de Clem en bas et déjeunons avec vue sur le Grand Veymont. L’étape d’aujourd’hui était parfaite, la meilleure de ces 3 jours… Enfin, si on enlève la descente évidemment !

Laisser un commentaire