Douloureux apprentissage des marches incas

Pour notre second jour à Cuzco, nous continuons la découverte de la Vallée Sacrée et allons visiter Pisac. Pisac est célèbre pour son grand marché du dimanche, mais également pour ses ruines. Nous ne sommes pas dimanche, mais il y a tout de même un marché avec de nombreux artisans.

Le site inca est perché à presque 3000 mètres d’altitude. Nous préférons marcher plutôt que prendre un taxi. Ça nous fera un bon entraînement avant le chemin de l’Inca !

Pisac - PérouDès les premiers pas, nous commençons à souffrir : une montée bien raide dont on ne voit pas la fin ! Tout en haut, on entend un joueur de flûte. Sa musique résonne dans toute la vallée ! Malgré ce doux son, plus nous montons, plus nous souffrons ! Il fait chaud et, surtout, on trouve de plus en plus de marches. Évidemment, ce ne sont pas de jolies petites marches régulières comme on peut trouver chez nous ! Non, ce sont des marches si irrégulières qu’elles nous coupent les jambes. On arrive en haut au bout d’une heure, mais on se traîne comme des petits vieux !

Pisac - PérouComme souvent après autant d’efforts, on savoure le paysage… Le site de Pisac domine complètement la vallée. Il fait le tour complet de la colline !

Pisac - PérouLe chemin par lequel nous arrivons est désert, mais au fur et à mesure que nous avançons, nous croisons de plus en plus de touristes en groupe… ce sont les pires ! Nous redescendons par un autre chemin car nous ne voulons pas subir une nouvelle fois ces affreuses marches…

Laisser un commentaire