Trek 2021: Méan-Martin
Trek 2021: Méan-Martin

Trek 2021: Méan-Martin

Cette année, le trek annuel se déplace en Haute-Maurienne pour une boucle incomplète autour de Méan-Martin. Malheureusement, les prévisions météo ne sont pas géniales pour le début, ce qui aura raison de la motivation de Minimat, BigMat et Caro. Les Journy avaient déjà déclaré forfait il y a plusieurs semaines, trop occupés à pouponner ! Nous partons donc à 4 avec Agnès, Gunther et son frère Édouard, nouveau-venu (mais c’est normal, il a l’âge qu’on avait pour le GR20 en 2008 !).

Les prévisions n’annoncent pas beau mais pas vraiment de pluie pour ce premier jour qui doit nous permettre de rejoindre le refuge d’Entre Deux Eaux depuis les hauteurs de Termignon où nous avons laissé la Twingo. Méan-Martin - Jour 1 : Termignon - Entre Deux Eaux

Même si les nuages sont bien présents, nous trouvons même un peu de soleil au cours de la montée dans la forêt.

Un peu plus haut, nous nous retrouvons dans la brume, mais nous décidons de passer quand même par le Lac Blanc pour y faire le pique-nique. Et finalement, le spectacle est plutôt sympa d’autant qu’il ne fait pas si froid.

C’est reparti ensuite en direction de Plan du Lac, un grand plateau (avec un lac, donc) où nous trouvons un peu plus de monde puisque l’endroit est accessible en voiture.

Ici, c’est le royaume de la marmotte et elles ne sont pas vraiment farouches !

La journée se termine par une belle descente, au milieu des fleurs de montagne, pour rejoindre le refuge d’Entre Deux Eaux.

Au refuge, surprise étonnante : un groupe de musique est présent et propose un concert après le repas (on pourrait davantage parler de prise d’otages que de proposition 😏). Un peu inquiets au départ, nous passerons finalement un moment vraiment sympa !

Le lendemain, après une nuit fraîche et rythmée par les ronflements des frangins 😭, nous décidons de ne pas tenter le passage par le col de la Rocheure, qui semble bien bouché et où la neige est probablement présente.

Nous faisons donc l’étape de la veille en sens inverse pour récupérer la voiture et rejoindre Bonneval-sur-Arc où nous pourrons rattraper le parcours prévu pour le 3ème jour.

Un peu de bruine par moments et un passage formidable sur le goudron dans la brume mais l’étape est avalée en 3 grosses heures.

À Bonneval, nous trouvons rapidement une chambre pour 4 dans un gîte d’étape (avec croziflette-diots en repas du soir et du pain frais et Nutella au petit-déjeuner !).

Laisser un commentaire