Puyo, porte de l’Amazonie

Curieux de connaître l’Amazonie, nous devions, au départ, passer quelques jours dans une communauté en Amazonie. En même temps, vous avez déjà compris qu’on se porte bien mieux lorsqu’on est loin des petites (ou grosses) bêbêtes telles que les serpents, araignées ou autres !

Du coup, pour satisfaire notre curiosité, nous suivons les conseils de Ghis et Fleur qui nous ont dit que les alentours de la ville de Puyo (petite ville aux portes de l’Amazonie) donnaient un bon avant-goût de l’Amazonie et allons y passer une journée (Puyo se trouve à seulement 1h15 de bus de Baños).

Porte de l'AmazonieA notre arrivée à Puyo, la chaleur et l’humidité nous rappellent que la forêt amazonienne n’est pas loin ! Nous prenons la direction du Jardin Las Orchideas à 3 km de Puyo. Cette forêt de 7 ha n’existe que depuis 30 ans. Ce sont les propriétaires qui ont tout planté eux-même, cherchant à recréer l’écosystème d’Amazonie.

C’est impressionnant de visiter le petit musée qui recense, année par année, les espèces de l’Amazonie venues s’installer ici. Il y en a un nombre fou – oiseaux, araignées, mantes, grillons, serpents, scorpions, sauterelles, papillons, grenouilles, phasmes, etc. – chacun jouant un rôle essentiel dans l’équilibre de l’écosystème.

Nous passons ensuite 3 heures à observer cette nature à l’état sauvage. Au programme, d’innombrables espèces d’orchidées natives (nos mamans vont adorer) !

Jardin des orchidées à Puyo Jardin des orchidées à Puyo Jardin des orchidées à Puyo Jardin des orchidées à Puyo

Jardin des orchidées à PuyoEt, toutes sortes d’insectes, tous très beaux (bizarre de dire ça !) et aux multiples couleurs

Jardin des orchidées à Puyo Jardin des orchidées à Puyo Jardin des orchidées à PuyoNous prenons ensuite la route pour le Paseo Los Monos, un endroit dans lequel des bénévoles soignent les singes qui ont été maltraités par des trafiquants d’animaux. Certains sont encore en cage mais une grande partie est en semi-liberté dans la forêt. L’objectif est de les réinsérer définitivement dans leur milieu naturel. Ce sera le cas pour certains, mais d’autres ne pourront jamais repartir du centre :-(

Moment magique que de voir tous ces singes jouer et reprendre goût à la vie. Martina adopte immédiatement Clem et reste sur ses épaules pendant une vingtaine de minutes, se baladant avec nous.

Paseo Los MonosLes petits singes sont trop mignons et viennent se faire cajoler.

Paseo Los Monos Paseo Los MonosOn ne peut vraiment pas en ramener un ?!!!

Laisser un commentaire