Quelque part au milieu de l’Océan Pacifique

Deux avions et une journée de voyage plus tard, nous voilà enfin sur l’île de Pâques au milieu de l’Océan Pacifique !
Il est déjà 21h lorsque notre avion atterrit mais nous sentons quand même la chaleur et l’humidité tropicale. Ahhhh, quel plaisir après 3 semaines de vent et de froid en Patagonie !

Nous attendons nos valises dans le minuscule terminal de l’aéroport. Ça prend un peu de temps car les îliens qui étaient avec nous dans l’avion ont tous 2 ou 3 glacières et autant de bagages, sans compter les douzaines de donuts (si on avait su, on leur en aurait ramené aussi) !

N’oublions pas que nous sommes sur une des îles les plus isolées au monde : l’île habitée la plus proche est à 2000km, les côtes chiliennes à 3700km, Tahiti à 4000km ! Ça peut expliquer tous ces bagages sûrement remplis de denrées introuvables sur l’île…

Carte Ile de PâquesTous les îliens sont accueillis par des colliers et des couronnes de fleurs… ce n’est donc pas que pour les touristes comme je le pensais ! A la sortie du terminal, nous recevons, nous aussi, notre collier de fleurs puis regagnons notre cabane.

Nous passons à côté de moai mais il fait nuit et on ne distingue que leur forme. Nous nous endormons au son des vagues et des grillons sans arriver à vraiment réaliser que nous sommes sur la célèbre île de Pâques…

Arrivée - Ile de Pâques

Laisser un commentaire