On ralentit le rythme

Ras le bol de Mandalay ! Du coup, on décide de rejoindre Bagan avec une journée d’avance et, chanceux comme nous sommes, c’est pile-poil le jour où le « slow boat » navigue.
Comme son nom l’indique, c’est un bateau lent qui relie Mandalay à Bagan en s’arrêtant de temps en temps dans les petits villages le long de l’Ayeyarwaddy. On nous annonce 15h de voyage : parfait pour nous reposer, profiter des paysages et essayer d’échanger avec les locaux.

Slow boat entre Mandalay et BaganNous montons sur le bateau à 5h du matin (départ prévu à 5h30) et, à notre grande surprise, il y a déjà beaucoup de monde. Nous ne nous attendions pas à voir autant de touristes puisque le bateau est annoncé dans les guides le mercredi et le dimanche et nous sommes vendredi.

Chose frappante : les touristes sont tous à l’avant du pont sur de petites chaises alors que les locaux sont à même le sol sur des nattes, comme ça se fait ici. C’est une attention particulière pour nous, mais c’est gênant.

Heureusement, les touristes et locaux vont se mêler au fil du voyage, à commencer par ces jeunes filles qui nous badigeonnent de thanaka.

ThanakaCe bâton de bois, une fois mélangé avec un peu d’eau, donne une crème protectrice contre le soleil. C’est également un « atout » beauté important ici, les femmes se l’appliquant soit en forme de cercles sur les joues, soit en forme de traits, toujours symétriques. Pour moi, ce sera plutôt le côté protection solaire qu’esthétisme qu’on retiendra !

ThanakaPremier arrêt après 4h de navigation à Myinmu, apparemment réputé pour ses bananes… On en charge des tonnes dans le bateau !

MyinmuSecond arrêt dans un village cette fois plus spécialisé pastèques puis plusieurs autres arrêts dans des endroits où l’amarrage est parfois très difficile. Obligés de jouer à l’équilibriste pour charger et décharger, et il y en a des choses à transbahuter !

Rives de l'AyeyarwaddyCes longues heures en bateau nous laissent le temps d’observer les gens vivre sur le fleuve.

Rives de l'Ayeyarwaddy Rives de l'AyeyarwaddyL’Ayeyarwaddy, c’est l’endroit qui sert à tout : cuisine, vaisselle, lessive, toilette mais aussi poubelle et wc publics. On comprend mieux pourquoi nos vêtements lavés dans le fleuve ont cette petite odeur étrange :-)

Rives de l'AyeyarwaddyNous arrivons à Bagan pour le coucher de soleil, après seulement 12h de bateau (contre 15 annoncées) qu’on a vraiment appréciées. Plus qu’à s’installer et repérer un peu les lieux avant l’arrivée des géants demain !

Laisser un commentaire