Les Uros
Les Uros

Les Uros

Après un copieux petit-déjeuner, un minibus passe nous chercher à l’hôtel. Nous récupérons encore quelques personnes puis filons vers le port de Puno où Olga, notre guide, nous attend.

Lac Titicaca - PérouNous avons contacté Olga depuis la France car son nom figurait sur de nombreux forums. Olga est une guide indépendante qui nous amène dormir dans la maison de sa maman sur l’île d’Amantani.

Après 20 minutes en bateau, nous arrivons aux Uros, ces îles flottantes faites de la main de l’homme en totora (sorte de roseau). Dès les premiers pas, nous avons l’impression d’être sur un gros tapis moelleux ! C’est extra ! D’ailleurs les habitants de ces îles n’ont pas de chaussures : ils sont constamment pieds nus. Il paraitrait que le contact direct avec la terre soit bénéfique, un peu comme un anti-stress. Je n’en doute pas une seconde !

Olga nous fait goûter la totora. Et oui, ça se mange ! Ça n’a pas vraiment de goût, mais c’est rafraichissant.

Elle nous explique ensuite comment ces îles sont construites… assez ingénieux à vrai dire ! Les îles reposent sur les racines de totora (1 mètre) sur lesquelles on superpose de nombreuses couches de totora (également 1 mètre). Ces îles sont tout de même ancrées pour éviter qu’elles ne bougent.

Los Uros - PérouLes Uros vivent paisiblement entourés de cormorans et de martins pêcheurs… ce sont leurs aninaux domestiques (sans blague) ! Les enfants peuvent aller à l’école jusqu’à l’âge de 11 ans. Ensuite ils sont obligés d’aller à Puno. Nous rencontrons Juven et sa femme. C’est dingue, ils ont le même âge que nous, mais une vie si différente…

Los Uros - Pérou

2 commentaires

  1. Ping :Lac Inle, embarquement pour un monde flottant « Là-haut…

Laisser un commentaire