Entre pingouins et désert

Aujourd’hui, direction les îles Ballestas et la réserve de Paracas. Nous arrivons à Paracas et nous nous trouvons nez à nez avec des dizaines de touristes. Nous nous y attendions mais ça surprend quand même !

Nous allons d’abord voir le candélabre, un symbole immense dessiné dans une dune au bord de l’eau (150m de haut sur 70m de large). On ne sait pas vraiment d’où il vient. Parmi les théories les plus connues, il y a évidemment celle des lignes de Nazca.

Candélabre - Islas BallestasPuis direction les îles où des milliers d’oiseaux nous attendent, c’est hallucinant ! Nous passons à côté d’adorables petits pingouins et pouvons presque toucher les lions de mer.

Pingouins - Islas Ballestas Lion de mer - Islas BallestasC’est d’ailleurs affligeant de voir les bateaux si près des animaux. Les gaz vont directement dans leurs petites narines ! C’est ridicule, je suis sûre que les touristes seraient tout aussi nombreux si les bateaux s’approchaient moins !

Bref, nous partons ensuite pour la réserve nationale de Paracas. Nous nous arrêtons, mais cette fois assez loin, pour voir les flamands roses. Notre guide nous explique que seule une petite partie de la réserve est ouverte au public et que la majeure partie des animaux se concentre au Sud, la partie protégée. Nous ne verrons d’ailleurs rien d’autre que les flamands roses, mais nous avons droit à un spectacle tout autre… désert et côtes se mêlent pour donner un paysage vraiment dingue !

Réserve de Paracas PérouNous nous arrêtons manger à Lagunillas, un petit village de pêcheurs et testons le ceviche pour la première fois. C’est un des plats typiques : le poisson cru est mariné dans du jus de citron vert… tout simplement SUCCULENT !

Laisser un commentaire