El Chaltén, capitale de la pluie

El Chaltén - Patagonie Nos 2 premiers jours à El Chaltén, la capitale des randonneurs (d’après les guides), sont rapides à résumer :

  • De longs moments à regarder par la fenêtre la pluie tomber sans cesse
  • Quelques grilles de mots fléchés
  • Pas mal de lecture : Clem a même dû entamer Psychologies Magazine qu’on nous avait distribué dans l’avion !
  • Et enfin, l’apprentissage des échecs pour moi (pas la peine de dire que je n’ai pas gagné une partie…)

Bref, 2 jours passionnants qui nous auront au moins permis de nous reposer.

Le deuxième jour, en fin de journée, il se met même à neiger ! C’est très beau, mais on aimerait bien profiter des paysages autrement que derrière la fenêtre.

Laguna Torre

Heureusement, dès le lendemain, le temps se dégage un peu (je dis bien un peu) et nous osons enfin une sortie en montagne et sans nos ponchos (que nous enviaient tous les autres touristes !).

Nous prenons la direction de la Laguna Torre, à 3 heures de marche de la ville. Là-bas, nous pourrons peut être voir, si le temps se dégage, le Cerro Torre. Avec la neige tombée la veille, les paysages sont splendides.

Laguna Torre, El Chaltén - PatagonieDans une petite forêt, nous avons même la chance d’observer 3 carpinteros negros, de gros piverts à la tête rouge et au corps noir. Des oiseaux dingues !

Piverts, El Chaltén - PatagonieLorsque nous arrivons à la Laguna Torre, le temps est malheureusement bien bouché et le Cerro Torre reste caché derrière les nuages. Nous profitons quand même de la vue sur le glacier Grande pour pique-niquer… sûrement le pique-nique le plus rapide de l’histoire car à peine 15 minutes plus tard, on avait déjà tout replié tant le vent nous congelait !

El Chaltén - Patagonie

Fitz Roy

Une bonne surprise nous attend le lendemain matin à notre réveil : le Fitz Roy est enfin visible ! On ne l’espérait plus ! Nous reprenons le bus ce soir, mais nous avons bien l’intention d’en profiter avant ! Nous partons vers 8h du matin sur le chemin de la Laguna de Los Tres, le meilleur endroit pour profiter du Fitz Roy. Le dernier passage est paraît-il assez difficile en temps de pluie et de vent. Nous verrons bien si nous pouvons y aller.

La première partie du sentier grimpe pas mal, mais nous avons très vite une superbe vue sur le Fitz Roy.

Fitz Roy - PatagonieNous atteignons la Laguna Capri et profitons de cet endroit magique, seuls face au Fitz Roy, avec les oiseaux pour nous tenir compagnie. C’est super !

Fitz Roy - PatagonieLe chemin garde des traces des précédents jours de pluie et de neige : il y a de l’eau et de la boue partout ! A certains endroits, nous avons vraiment du mal à passer. Nous passons un bon moment à lutter dans les marécages (Clem en perdra même un bout de chaussure !) avant d’atteindre le point de vue Madre e Hija.

Fitz Roy - PatagonieNous décidons finalement de nous arrêter là car le sentier qui mène à la Laguna de los Tres semble complètement enneigé.

Nous pique-niquons avec vue sur le Fitz Roy… mais là encore, pas le temps de s’attarder sous peine de mourir de froid !

Fitz Roy - PatagonieCes 4 jours passés à El Chaltén nous ont beaucoup plu. Ok, nous avons eu 2 jours de pluie, mais nous avions prévu plusieurs jours ici exactement pour ca (il fait souvent mauvais). Les 2 derniers jours et notre départ en bus avec la vue magnifique sur le Fitz Roy valaient bien un peu de patience.

Laisser un commentaire