Jocou, la fripouille !

La nuit en bivouac ne restera pas comme la meilleure du séjour… Malgré cela, nous entamons avec plaisir la dernière étape de notre trek : nous partons tôt (8h) pour terminer en début d’après-midi et pouvoir manger un burger à Chichilianne, au lieu du classique pain/fromage/saucisson #motivationdugroupe.

Vercors - Profil Sucettes de Borne - col de Menée

Comme tous les autres jours, on commence par une bonne petite montée : 500m de montée en forêt jusqu’au col Lachau pour rejoindre ensuite, par une petite traversée offroad dans la prairie, le GR qui passe en balcon un peu plus haut.

Départ des Sucettes de Borne

Col Lachau

GR 93 - Balcon Grande Plâte

Après un petit passage digne d’une course d’orientation visant à raccourcir un passage peu intéressant, nous attaquons la deuxième partie de l’ascension vers le Mont Jocou, point culminant de ces 4 jours.

À partir de là, nous aurons une vue complètement dégagée jusqu’à la fin de l’étape. Jocou d’oeil

Col PigeonCol PigeonAu milieu de la montée, au bien-nommé col Pigeon, nous décidons d’attendre Minimat pour éviter « l’échec assouré » :

Finalement, il y a trop de vent et nous repartons l’attendre au sommet du Jocou. Jocou de vent.

Là-haut, c’est une vue magique à 360 degrés .

Vue depuis le Jocou

Vue depuis le Jocou

En cadeau, la classique photo du « mini » Mat :-) Jocou d’épaule

Jocou

La suite se fait sur la crête, dans le vent, avec une descente bien technique avant d’arriver pour une mini-pause au col de Seysse. Jocou d’arrêt

Descente vers col de Seysse (avec Mont Barral au fond)

Tandis que nous avançons sur la crête de Jiboui, nous apercevons l’ultime difficulté de cette édition, le Mont Barral.

Crête de Jiboui

En se retournant, on entrevoit encore le sommet du Jocou, d’où nous arrivons.

Crête de Jiboui (avec le Jocou en arrière-plan)
Du coup, aujourd’hui, Minimat a mis son t-shirt de pompier

Les 150m de montée sont particulièrement raides mais avalés en 10 grosses minutes. Dernier panorama exceptionnel avant de boucler ces 4 jours.

Sommet Mont Barral

Un bien beau cru 2017, bien aidé par la qualité des participants (et pas de filles 😛) et une météo particulièrement clémente ! Rendez-vous en 2018 pour les 10 ans du trek annuel !

Laisser un commentaire