Une route semée d’embûches
Une route semée d’embûches

Une route semée d’embûches

On ne peut pas dire que notre dernière expérience de bus longue distance ait été beaucoup mieux que les précédentes. Le trajet de Puno à Cuzco qui devait durer 6 heures a finalement pris 8h. Vous me direz : « ça va encore »… Oui, mais c’est sans compter les incidents qui ont ponctués le voyage.

Nous partons de Puno à 6h45 le matin, à l’heure ! Nous nous arrêtons peu de temps après à Juliaca et attendons là-bas une bonne heure que tous les passagers montent… Le bus est déjà surchargé de passagers et de paquets. C’est dingue tout ce que les péruviens peuvent transporter. Lors d’un contrôle de douane, on découvrira notamment des télés et des vélos !

Heureusement, nous avons des places tout à l’avant du bus, ce qui nous permet de ne pas être trop dérangés et d’avoir une très bonne vue sur la route et les paysages. La vue est si bonne que nous ne pouvons pas rater ce pauvre chien que le bus a renversé. C’était atroce… Le chauffeur avait beau klaxonner, les deux chiens étaient plantés là, en plein milieu de la route, sans bouger ! Et malheureusement, nous n’avons pas pu en éviter un. Hier déjà, on avait vu un chien mort sur la route. Avec du recul, je me dis que ce n’est pas vraiment étonnant : depuis notre arrivée, on voit constamment des chiens. Ils trainent partout : en ville, dans les champs, sur les routes…

Je vous avoue que cet épisode nous a bien calmés, mais nous n’étions pas au bout de nos frayeurs. Nous n’avons tué personne d’autre, mais avons failli écraser un cycliste, un autre chien et même une vache ! Pour finir, ce sont des dizaines d’enfants (certains devaient avoir tout juste 4 ans) qui ont déboulé sur la route. Ils courraient dans tous les sens (je suppose qu’ils allaient au stade pour leur cours de sport ?!). Heureusement, ce coup ci, les voitures et les bus se sont arrêtés pour ne pas qu’un autre accident n’arrive !

Un commentaire

Laisser un commentaire