Du Refuge Bezzi au refuge du Chalet de l’Epée

La nuit a été plutôt bonne et nous prenons le départ sans pression à 8h45 car la journée s’annonce assez courte aujourd’hui. Le soleil est de retour et la vue sur le glacier de Bassac est splendide !

Nous laissons le refuge Bezzi derrière nous et entamons directement une montée bien raide ! Pas de temps d’échauffement aujourd’hui !

Nous grimpons avec une vue splendide sur le chemin que nous avons fait hier depuis le col du Rocher Blanc. A Fosso Mans, nous prenons le chemin pour rejoindre le lac San Martino (2770m) à travers de splendides prairies fleuries où les marmottes ont l’air de bien se plaire !

Nous faisons une petite pause au lac qui est entouré de splendides montagnes (et de quelques névés) !

Mais pas vraiment envie de s’attarder avec ce petit vent frais… heureusement que nous avons nos polaires du trek annuel ;-)

Nous redescendons par le même chemin et bifurquons en direction du refuge du chalet de l’Epée. Le chemin est assez agréable : quelques montées, descentes et la traversée de plusieurs torrents et névés. Surtout, nous sommes toujours entourés de ces impressionnantes montagnes !

Après une dernière montée bien raide, nous atteignons un superbe point de vue (2625m) en face de l’Archeboc ! C’est l’endroit idéal pour la pause pique-nique !

Nous basculons ensuite et commençons une descente avec pas mal de pierriers, éboulis et névés.

Nous traversons à nouveaux des torrents (avec ou sans pont !) et passons à côté de quelques cascades !

Torrent, refuge Chalet Epée, Tour Archeboc, Tarentaise, Alpes, FranceDernier petit chemin à flanc de montagne et au milieu des champs remplis de fleurs avant d’arriver au refuge du Chalet de l’Epée. Au total, 5h de marche, plus que ce qu’on avait imaginé, mais l’étape était aujourd’hui encore superbe et les paysages très variés !

Clem tentera d’aller voir des bouquetins après le copieux repas italien du soir (soupe, pâtes, plat, fromage, dessert), mais sans succès ! Il se prendra même une belle averse en rentrant ! Quant à François, je crois qu’il a battu un nouveau record en se couchant à 20h ce soir !

Laisser un commentaire