Tortue, montre-toi !

3 semaines que nous sommes en Equateur et nous avons déjà vu plus d’animaux que jamais auparavant. Pourtant, il y en a encore un qui n’a pas encore montré sa petite frimousse, la tortue de Darwin !

Nous forçons le destin et, pour notre dernière activité avec le guide, nous allons visiter la célèbre station de recherche Charles Darwin. De nombreux bénévoles travaillent ici à la conservation des espèces comme les tortues.

Bébés tortues - Santa CruzAvant notre arrivée ici, nous pensions croiser de nombreux spécimens en liberté… Malheureusement, elles ont été tant chassées par le passé pour leur chair et leur carapace qu’il n’y en a plus beaucoup :-(

Aujourd’hui, les centres comme la station Charles Darwin, recueillent les bébés tortues, les protègent (leur carapace est molle pendant les premières années, ce qui fait d’elles des proies faciles pour les prédateurs tels les rats « amenés » aux Galápagos par les hommes !) et leur apprennent à vivre dans leur environnement en reconstituant les conditions de vie de l’île où elles sont nées.
Elles ne sont rapatriées sur leur île natale qu’à l’âge de 4-5 ans.

Il y a pourtant quelques grosses tortues dont le tristement célèbre George le Solitaire : George,100 ans et dernier représentant des tortues de l’île Pinta. Après plusieurs tentatives, on sait aujourd’hui, qu’on ne pourra pas sauvegarder l’espèce… C’est trop triste !

George le solitaire - Santa CruzNous rencontrons aussi Diego qui comme toutes les grosses tortues est à la fois beau et laid… À vous de juger !

 

 

Nous regrettons de ne pas avoir croisé ces impressionnantes tortues dans leur milieu naturel (il y en a pourtant sur certaines îles). De nombreux programmes sont mis en place aux Galápagos pour permettre à ces îles exceptionnelles de retrouver leur écosystème d’origine. En plus des efforts pour conserver les espèces animales et végétales, il y a également la volonté d’éliminer les espèces qui ont été amenées par les hommes. On espère très fort que tous ces efforts paieront !

Laisser un commentaire