Sauvés par le pont

Après ce petit trek chez les Palaung, retour à la case Mandalay. Le contraste entre la campagne et la ville nous fait bien mal ! Nous essayons de découvrir les coins un peu plus sympas de Mandalay, mais c’est peine perdue.
Après plusieurs heures de marche, on accepte finalement l’offre d’un chauffeur de trishaw à l’haleine un peu imbibée d’alcool. On a bien cru qu’il n’arriverait jamais à nous amener jusqu’au monastère Shwe In Bin tant nous sommes lourds (enfin surtout Clem ;-)) et lui fluet (l’alcool n’aidant pas non plus) !

Trishaw MandalayBonne surprise une fois dans l’enceinte du monastère : il n’y a personne et on est au calme… Quel bonheur ! Le monastère en teck est sublime.

Monastère Shwe In Bin à MandalayUn peu rincés par toute l’agitation de la ville, nous décidons d’aller visiter les anciennes cités royales aux alentours de Mandalay en une journée puis de rejoindre Bagan, avec une journée d’avance.

Nous partons donc de bon matin avec notre chauffeur de taxi pour visiter Sagaing qui surplombe l’Ayeyarwaddy. 20 minutes d’escaliers sous une grosse chaleur, quelques pauses photos avec nonnes et moines et hop on arrive là-haut !

Colline de SagaingLe temple et les décorations sont superbes, sûrement un des plus beaux qu’on ait vu jusque là. La vue sur la multitude de pagodes et le fleuve Ayeyarwaddy n’est pas mal non plus.

Colline de SagaingEnsuite, direction Inwa qui fut la capitale du royaume birman pendant 400 ans. Nous déjeunons tranquillement dans un petit resto local mais sommes vite rejoints par de nombreux autres touristes… Ça n’annonce rien de bon ! En effet, une fois le fleuve traversé, nous nous retrouvons dans notre calèche, entourés d’autres touristes, eux-aussi dans leur calèche (le seul moyen de locomotion aparemment offert aux touristes). Vraiment tout ce qu’on aime ! On essaie tout de même d’apprécier le lieu qui, il est vrai, est vraiment beau.

InwaMais bon, c’est quand même une promenade qui est loin d’être authentique ! En plus, nous n’avons pas acheté le billet combiné dont l’argent revient aux militaires. Du coup, nous ne pourrons pas entrer dans 2 des sites d’Inwa.

Nous retrouvons notre chauffeur de taxi, un peu dépités, il faut l’avouer ! Mais la prochaine destination va vite nous redonner le moral : le fameux pont U Bein à Amarapura. Mesurant 1,2km, c’est le pont en teck le plus long au monde ! Nous y passerons pratiquement 3h (et on aurait pu y rester la journée) tant c’est agréable d’observer les gens traverser le pont et les potagers recouverts d’eau (la saison des pluies vient de s’achever).

Pont U bein Pont U bein Pont U bein

Laisser un commentaire