Retour à Névache par les lacs

Petit point météo pour ce dernier jour de rando : temps frais mais complètement dégagé. Bonne nouvelle après la neige que nous avons eue hier !
Nous décidons de rentrer à Névache en passant par le Lac Blanc comme c’était prévu dans notre itinéraire initial, mais dans le sens inverse.

Nous atteignons la Cabane des Chamois en 1h puis bifurquons en direction du Col du Vallon. C’est l’occasion de prendre cette jolie photo de groupe devant le Mont Thabor, la raison de nos 4 jours de trek tout de même !

Mont ThaborNous arrivons au col du Vallon à 2645m où un petit vent frais nous glace le sang. C’est ici que nous devons choisir :

  • redescendre à Névache par le GR bien dessiné mais rater les lacs
  • ou passer par les lacs mais emprunter un chemin approximatif (seulement en pointillés sur la carte et assez peu visible depuis le col du Vallon).

Quel choix cornélien !!!

Sandrine et Cécile optent pour le premier choix. François ne veut pas les laisser seules et part avec elles.
De mon côté, j’hésite : je me sens en forme mais je n’ai pas envie d’être un « poids » pour les gars… D’un autre côté, j’ai tellement envie de les voir ces lacs !!! Alors j’y vais !

La première petite descente est un peu tendue. Heureusement que nous avons nos bâtons pour nous retenir ! Le chemin en balcon qui suit est très étroit, mais je ne regarde pas dans le vide et ça passe ! Nous arrivons dans un énorme pierrier dans lequel nous avons du mal à trouver notre chemin. Il y a bien quelques cairns mais rien de très clair !

Col du Vallon - Lac BlancNous arrivons tout de même au-dessus du Lac Blanc qui me paraît bien plus petit et moins grandiose que ce que j’avais pu imaginer. Nous longeons le lac par le Sud puis attaquons la montée au Pic du Lac Blanc. De ce côté, le lac est beaucoup plus beau :

Lac Blanc - ThaborLes gars partent devant car ils veulent aller jusqu’au Pic. De mon côté, je m’arrêterai au croisement où l’on rejoint le GR. Je me retrouve donc vite seule au milieu de la montagne… C’est la première fois depuis le début de la rando et j’avoue que c’est un moment que j’apprécie ! Ça n’a pas de prix de se retrouver seule au milieu de ces immenses montagnes, sans bruit si ce n’est celui des oiseaux ou du vent !

Je repars vite car je ne veux pas prendre trop de retard. La montée jusqu’au Pic est vraiment raide ! J’arrive là-haut exténuée mais la vue est à couper le souffle (le peu qu’il me reste). On est complètement cernés par les montagnes : le Mont Thabor, le Mont Blanc, l’Aiguille Rouge, le Viso, les Ecrins…

 

C’est sans aucun doute le plus beau des paysages français que nous ayons pu voir jusque là !

Mais tout a une fin : nous attaquons la descente vers Névache soit environ 1350m de dénivelé négatif ! Nous passons à côté de plusieurs lacs, tous aussi beaux les uns que les autres. J’ai quand même une petite préférence pour le lac du Serpent avec son eau si limpide.

Lac du Serpent - ThaborAprès un long passage monotone en balcon, c’est enfin la dernière descente jusqu’à Nevache : les 30 minutes les plus longues de la rando ! Nous retrouvons les autres au bord de la rivière et trempons nos pieds dans l’eau glacée avant de retourner dans le centre de la ville.
BigMat repart directement sur Lyon et nous, nous repartons en bus jusqu’à Briançon. La nuit dans le train est la bienvenue après cette dure journée. C’est pourtant bien la plus belle étape du parcours à laquelle nous avons eu droit aujourd’hui :-)

Laisser un commentaire