Trek 2012 : le tour des Aiguilles Rouges

Pour le trek 2012 – très attendu après l’absence de celui de 2011 – nous prenons le train de nuit direction Chamonix. Nous retrouvons les habitués, Big Mat et Mini Mat, et une « nouvelle », Caroline, la future madame Big Mat. Gunther et Cécile, avec qui nous faisons habituellement nos treks depuis le GR20, n’ont pas pu venir. Cécile a opté pour un tour de France à vélo avec François en guise de voyage de noces (plus sur leur blog) et Gunther a toujours son genou en vrac !

Nous partons d’Argentière vers 11h (c’est toujours un peu compliqué de partir tôt le premier jour) et il fait donc déjà bien chaud ! Nous sommes supposés faire une « petite » étape sauf que c’est uniquement de la montée : 1100 m de dénivelé positif. De quoi nous mettre en jambes !

Profil Argentiere - Refuge du lac Blanc

La première partie du chemin est un peu abritée car en forêt, mais ça ne dure pas très longtemps et il fait vite très chaud. Heureusement, la vue est splendide et les occasions ne manquent pas pour s’arrêter prendre des photos. Après tout, ce n’est pas tous les jours qu’on voit le Mont Blanc !

Montée au refuge du lac BlancNous nous arrêtons aux lacs des Chéserys pour pique-niquer. L’eau transparente n’est, semble t-il, finalement pas si froide puisque les gars osent se baigner ! C’est tellement agréable de pouvoir se prélasser dans un cadre aussi beau et calme…

Lacs des CheserysIl ne nous reste ensuite que 35 minutes pour rejoindre le refuge. La montée est quand même bien raide. Il y a même des échelles pour sécuriser le chemin ! L’arrivée au refuge du Lac Blanc est assez époustoufflante : le refuge est situé, comme son nom l’indique, à côté du Lac Blanc et face au Mont Blanc ! On a rarement vu de paysages aussi beaux pendant nos précédents treks.
Lac Blanc Lac BlancNous retrouvons l’ambiance des refuges : dîner avec tous les randonneurs à 19h, plus de lumière dès le coucher du soleil et surtout partie de UNO à la lampe frontale… Que du bonheur !Partie de UNO au refuge du lac Blanc

Laisser un commentaire